Love, Rage and Solidarity: 13th Annual March and Vigil for MMIWG2S


Illustration of a the back of a person's head and shoulders. They are wearing their hair in two braids.

Illustration by Meky Ottawa.

(français ci-dessous)

Thursday, October 4th, 2018
Cabot Square (Atwater Metro)
6pm

NO MORE MISSING! NO MORE MURDERED!

On October 4th, join us for the 13th Annual Memorial March and Vigil for Missing and Murdered Native Women, Girls and Two-Spirit People in Tiohtiá:ke (Montreal).

Too many loved ones have been lost to racist violence. Too many families are grieving. Too many lives have been destroyed by ongoing colonization and genocide.

We are fed up with the empty promises, the stalling, and the prioritization of everything except Indigenous lives.

Today, in Trudeau’s “compassionate” Canada:
• Indigenous women, girls and Two-Spirit people continue to be murdered or go missing at alarming rates
• the state has yet to pay reparations for genocide, and pays insultingly meagre reparations to 60s scoop and residential school survivors
• the state fails to ensure safe drinking water in many Indigenous communities and allows corporations free reign to pollute land, air and water in and around Indigenous communities
• perpetrators of anti-Indigenous violence go unpunished
• police dismiss murders of Indigenous women, girls and Two-Spirit peoples as suicides, preferring instead to focus their time and resources incarcerating Indigenous people
• media and politicians continue to dehumanize Indigenous people
• white settlers engage in virulently racist anti-Indigenous speech and action
• schools fail to educate students about our colonial history and present, thus ensuring a continuation of racist sentiment and behaviour

Addressing these and other issues identified and clearly articulated by generations of Indigenous leaders, advocates and activists would lead to reductions in violence. There are no excuses. We demand action now!

SPEAKERS AND PERFORMERS

The event will feature speeches and performances by:
• Kevin Deer
• Jessica Quijano (Iskweu)
• Silla
• Daybi
• Anachnid
• Buffalo Hat Singers
and more!

There will also be time at the end of the march for people in attendance to share their thoughts, stories, songs, poems and performances. Priority will be given to Indigenous folks.

This event is co-organized with Iskweu, a project of the Native Women’s Shelter of Montreal/Foyer Pour Femmes that aims to reduce and ultimately eradicate the number of missing and murdered Indigenous women and girls (including trans and two-spirit) of Quebec.

TERRITORIAL ACKNOWLEDGEMENT

This event takes place on unceded Indigenous lands. The Kanien’kehá:ka Nation is recognized as the custodian of the lands and waters on which we gather. Tiohtiá:ke/Montreal is historically known as a gathering place for many First Nations. Today, it is home to a diverse population of Indigenous and other peoples. We are honoured to be able to come together to honour the lives of women, girls and Two-Spirit people.

Territorial acknowledgement reference: Indigenous Directions Leadership Group (February 16, 2017)
https://www.concordia.ca/about/indigenous/territorial-acknowledgement.html

ACCESSIBILITY INFO 

The route of the march is flat and wheelchair accessible.

Please let us know at least 48 hours before the march if you require an accessible taxi. Email programming@genderadvocacy.org or call 514- 937-2110.

DONATIONS

We will have folks collecting donations at the vigil. There will also be t-shirts for sale for 20$. All donations are split between a fund for families affected by MMIWG2S and to an urban fundraiser for Indigenous youth in the city who need help. Please give generously!

THANK YOUS

Many thanks to the Concordia Student Union and CKUT 90.3FM for sponsoring this event.

—–

AMOUR, RAGE ET SOLIDARITÉ

13e Événement commémoratif annuel : marche et vigile pour les femmes, filles et personnes bispirituelles autochtones disparu.e.s et assassiné.e.s 

Jeudi le 4 octobre 2018
Square Cabot (métro Atwater)
18h

PAS UNE DISPARUE DE PLUS! PAS UNE ASSASSINÉE DE PLUS!

Joignez vous à la 13e marche et vigile pour les femmes, fille et personnes bispirituelles autochtones disparu.e.s et assassiné.e.s, à Tiohtiá:ke (Montréal) le 4 octobre.

Trop d’êtres chères qui nous ont quittés à cause de la violence raciste. Trop de familles en deuil. Trop de vies détruites par le colonialisme et le génocide.

Nous n’en pouvons plus des promesses vides, des distractions faisant que tout est plus prioritaire que les vies autochtones.

Aujourd’hui, la « compassion » du Canada de Trudeau envers les autochtones se traduit par :
• des femmes autochtones, des filles et des bispirituelles qui continuent à être assassinées et à disparaître à un rythme ahurissant ;
• l’État qui n’a payé aucune réparation pour le génocide et qui ne paye que de maigres réparations, quasiment insultantes, pour la Rafle des années 60 ainsi que pour les survivantes des pensionnats ;
• l’État qui ne peut veiller à ce que les communautés autochtones aient accès à de l’eau potable et qui permet aux entreprises de polluer le sol, l’air et l’eau dans les communautés autochtones et les environs ;
• les agresseurs auteurs de violences anti-autochtones qui restent impunis;
• la police qui nie les meurtres de femmes, des filles et des bispirituelles autochtones, et les considère comme des suicides en mettant l’emphase sur la criminalisation des peuples autochtones;
• les médias et les politiciens qui déshumanisent les peuples autochtones;
• les colons blancs qui propagent violemment des paroles et des actions racistes anti-autochtones;
• les écoles qui n’enseignent pas l’histoire colonialiste aux étudiant.es, le passé et le présent, perpétuant ainsi des comportements racistes.

Diverses générations de leaders, de défenseures et des militantes autochtones mèneront le parcours vers la réduction de la violence tout en adressant ces sujets et autres. Il n’y a aucune excuse. Nous exigeons une action maintenant !

INTERVENANT.ES ET ARTISTES

Des prises de paroles et des performances seront présentées par:
• Kevin Deer
• Jessica Quijano (Iskweu)
• Silla
• Daybi
• Anachnid
• Buffalo Hat Singers
• et plus!

Il y aura également un moment pour partager ses pensées, ses histoires, des chansons, poèmes et performances à la fin de la marche pour celles et ceux qui seront présent.es. Nous donnerons la parole aux personnes autochtones d’abord.

Cet événement est organisé avec Iskweu, un project du Native Women’s Shelter of Montreal/Foyer Pour Femmes visant à réduire et, en fin de compte, à éliminer le nombre de femmes et de filles autochtones disparues et assassinées (y compris celles qui sont trans et bispirituelles) du Québec.

RECONNAISSANCE DU TERRITOIRE

Cet événement a lieu sur des terres non cédées autochtones. La Nation Kanien’kehá:ka est reconnue comme la gardienne des terres et des eaux où nous nous rassemblons. Tiohtia:ke/Montréal est connu historiquement comme un lieu de rassemblement pour des Premières Nations. Aujourd’hui, plusieurs communautés autochtones et autres considèrent cet endroit comme leur foyer. Nous sommes honorées de pouvoir se rassembler ensemble pour honorer la vie des femmes, des filles et des bispirituelles autochtones.

Référence de la reconnaissance territoriale : Indigenous Directions Leadership Group (16 février 2017)
https://www.concordia.ca/about/indigenous/reconnaissance-territoriale.html

INFORMATIONS POUR L’ACCESSIBILITÉ

Le parcours de la marche est plat et accessible en fauteuil roulant. S’il vous plaît nous informer 48 heures avant la marche si vous avez besoin d’un transport adapté, c’est-à-dire d’un taxi adapté. Courriel, programming@genderadvocacy.org, ou téléphone, 514-937-2110.

DONS

Nous accepterons des dons à la vigile. Il y aura aussi des t-shirts à vendre pour 20 $. Tous les dons sont répartis entre un fonds pour les familles des femmes, filles et personnes bisipirituelles autochtones disparu.e.s et assassiné.e.s et un fonds pour les jeunes autochtones de la ville qui sont dans le besoin. S’il vous plaît donner généreusement!

REMERCIEMENTS

Nous remercions l’association étudiante de Concordia (Concordia Student Union) et CKUT 90.3FM qui parrainent cet événement.

↓